This website is best viewed in minimum 1210px X 520px

L'Égypte et le Vatican

La relation entre l'Égypte et le Vatican a connu une transformation louable au fil des dernières décennies. Le 10 mai 1973, le pape d'Alexandrie Chenouda III a signé une déclaration historique de foi christologique avec le pape Paul VI au Vatican, apaisant des années et des années de discordes. À l'entrée dans le nouveau millénaire, un autre grand pas mémorable a été franchi, puisque le pape Jean-Paul II s'est rendu en Égypte dans le cadre d'un pèlerinage inédit. Au moment d'entreprendre son voyage sur les traces des épisodes épiques de la Bible, le pape a fait l'éloge de l'Égypte, terre d'érudition, de religion et d'unité. « Merci, Monsieur le Président, d'avoir fait en sorte que je puisse venir ici et que je puisse me rendre là où Dieu a révélé son nom à Moïse. Puisse le Dieu Tout Puissant bénir votre terre dans l'harmonie, la paix et la prospérité », a déclaré Jean-Paul II à l'ex-président Hosni Moubarak lors de la conférence de presse, en témoignage de sa reconnaissance.

Malgré les instabilités qui ont suivi, l'unité a pu être de nouveau restaurée à l'inauguration du pape François en 2013. « Prions ensemble pour la paix, le dialogue et la réconciliation en cette terre bien-aimée », a imploré le pape en parlant de l'Égypte, en pleine révolution en 2013. Le patriarche copte-orthodoxe d'Égypte, Tawadros II, a été parmi les premiers à rendre visite au pape François pour le féliciter de son pontificat. « C’est pour moi une grande joie et un vrai moment de grâce de pouvoir vous accueillir ici [...], dans le souvenir de la rencontre historique qui a réuni, il y a quarante ans, nos prédécesseurs [...] dans une accolade de paix et de fraternité après des siècles d’éloignement réciproque », a exprimé le pape François à la délégation copte-orthodoxe d'Égypte.

Cette nouvelle alliance renforcée et la prochaine visite en Égypte du pape permettront à l'Égypte de resserrer ses liens avec le Vatican, et de continuer à améliorer le bien-être de ses citoyens ainsi que de la communauté internationale.