This website is best viewed in minimum 1210px X 520px

L'honorable peuple de l'Égypte ancienne

Rien ne saurait rendre un plus précieux hommage à l'ingéniosité de toute la société égyptienne antique que la grande pyramide de Gizeh. Ce colosse de 147 mètres arrive à la hauteur des monuments modernes, tels que la statue de la Liberté et Big Ben. Selon les croyances, le pharaon s'appelait Horus, dieu à tête de faucon agissant comme protecteur du dieu-soleil Râ (seule entité plus sacrée que le pharaon lui-même), élu par les Cieux pour jouer le rôle d'intermédiaire entre l'homme et le divin sur Terre. Ainsi, la civilisation antique considérait qu'il était dans son intérêt de prendre soin du roi, même après son passage dans l'au-delà. C'est pourquoi, dès l'an 2630 AEC, le roi Djéser employa des travailleurs pour bâtir à Saqqarah une pyramide en pierre s'élevant à 62 mètres, lançant une tradition reprise par le roi Khoufou, pour qui la grande pyramide de Gizeh a été construite 60 ans plus tard. Contrairement à la pensée populaire, ces pyramides n'ont pas été édifiées par des esclaves, mais par des travailleurs rémunérés et des architectes de génie en des temps où le Nil, sorti de son lit, empêchait la population d'entretenir les terres.

Toutefois, les réalisations de la civilisation de l'Égypte ancienne sont loin de se limiter aux monuments en pierre. Pour commencer, les Égyptiens ont développé la mesure du temps que nous utilisons encore aujourd'hui (24 heures par jour, 365 jours par an) pour optimiser l'agriculture en la synchronisant précisément avec les crues de l'impitoyable Nil. En outre, les paysans égyptiens sont les premiers dans l'histoire à avoir inventé la charrue, qu'ils utilisaient pour semer efficacement et rapidement des graines dans leurs vastes champs sommeillant sous un soleil de plomb. Sans nul doute, ces contributions révolutionnaires ont façonné le monde tel que nous le connaissons. D'ailleurs, il en est même parmi ces inventions grandioses qui continuent d'émerveiller les chercheurs aujourd'hui. Les Égyptiens auraient inventé le maquillage des yeux, une langue écrite sophistiquée, le papier de papyrus (resté un secret bien gardé jusqu'en 1965), les pastilles de menthe et le dentifrice pour limiter les problèmes dentaires, le bowling, l'ancêtre du « salon de coiffure » et même les premières serrures, pour ne citer que quelques exemples.

À mesure que l'on se plonge dans l'histoire de l'Égypte ancienne et de son brillant peuple pour entrevoir quelques miettes de ses réalisations inconcevables pour l'époque, naît cette fascination insondable à l'égard de cette civilisation. Même après plusieurs millénaires, ce peuple n'a pas fini de nous conter ses mémoires.