Aïd el-Fitr : récompense suite aux bonnes actions accomplies pendant le Ramadan

Ajouté le juin 17, 2018

Le Ramadan, considéré comme l’un des cinq piliers de l’Islam, dure entre 29 et 30 jours, en fonction de la date à laquelle les autorités religieuses locales observent la nouvelle lune. Une fois la nouvelle lune observée, l’Aïd peut commencer.

L’Aïd el-Fitr est une célébration qui marque la fin du Ramadan, le mois saint selon l’Islam pendant lequel les Musulmans jeûnent du matin au soir et renoncent, entre autres, à toute activité sexuelle.

Pendant cette journée de célébration, les Musulmans remercient Allah pour la force et les bienfaits qu'il leur a accordés, espérant que le Ramadan les a rapprochés de Dieu. La fête de l’Aïd el-Fitr a été célébrée pour la première fois par le prophète Mahomet en l’an 624.

Elle marque le premier jour du mois de Shawwal, selon le calendrier musulman. Un éventail de pratiques religieuses a lieu spécialement pendant l’Aïd, la première d’entre elles étant la récitation d’un recueil de prières dédié à cette occasion, connu sous le nom de Salat al-aïd.

Au moment de l’Aïd el-Fitr, les Musulmans assistent aux prières communes de l’Aïd, écoutent un khutba (sermon) et donnent la zakat al-fitr (nourriture offerte en guise d’aumône).

En général, les Musulmans se réunissent à la mosquée ou en plein air pour prier le premier matin de la fête, avant de s’asseoir avec leur famille ou leurs amis autour d’un petit-déjeuner, leur premier repas pris aux heures du jour depuis un mois.

Il est recommandé aux Musulmans de suivre la tradition du prophète Mahomet et de prendre un bain avant de s’adonner aux prières de l’Aïd, puis de revêtir des nouveaux habits et de se parfumer. Les Musulmans voient ces temps de prières comme l’occasion d’échanger leurs bons vœux pour l’Aïd et de se retrouver entre voisins, membres de la famille et amis.

Les Musulmans poursuivent les célébrations de l’Aïd el-Fitr pendant deux ou trois jours, en rendant visite à leur famille et à leurs proches. Ces dernières années, il est aussi devenu monnaie courante de profiter de la fête de l’Aïd pour voyager ou entreprendre des activités parascolaires.

Cette fête, considérée comme l’une des plus importantes dans la foi musulmane, est associée à un recueil de prières spécifique, prières que des assemblées de Musulmans récitent d’une même voix dans des parcs, des centres communautaires ou des mosquées.