La citadelle de QaitBay... Un savant mélange de civilisation et d'histoire

Ajouté le juil. 26, 2018

C’est à Alexandrie, l'une des plus belles villes côtières d’Égypte, que l’on trouve une grande variété de monuments anciens qui sont entrés dans l’histoire. La citadelle de QaitBay en fait partie et elle est considérée comme l'une des forteresses défensives les plus importantes, non seulement en Égypte mais également sur toute la côte méditerranéenne.  

La citadelle fut édifiée à la fin du 15ème siècle, sur le site de l’ancien phare d’Alexandrie, l’une des merveilles du monde antique. Elle a été construite sur les ordres d’Al-Achraf Sayf ad-Dîn Qa’it Bay, le 15ème sultan mamelouk burjite d'Égypte.

Durant son règne, QaitBay, qui a fait ses preuves sur les champs de bataille, apparaît comme un homme sage, perspicace et valeureux.

L’histoire de la citadelle a débuté au moment où le sultan s’est rendu à Alexandrie, en compagnie de nombreux princes et partenaires royaux. À son arrivée dans la ville, il a été chaleureusement accueilli par la population qui se tenait en rang dans les rues décorées, en signe de bienvenue. Accompagné des princes, le sultan a fait une entrée majestueuse.

Qaitbay n’a pas suivi les traditions : il est resté trois jours, durant lesquels il s’est rendu au phare et a exigé qu’une tour y soit élevée à sa place. C’est ainsi que la citadelle portant son nom a été construite.

Elle se situe dans le port Est d’Alexandrie, sur l’île de Pharos.

La citadelle s’étend sur plus de 17 550 mètres carrés et est positionnée de façon stratégique, entourée par la mer de trois côtés. Ce bâtiment indépendant forme un rectangle de 60 mètres de long et 50 mètres de large. Ses murs ont une épaisseur de 4,5 mètres.  Deux remparts construits dans d’énormes blocs de pierre entourent la citadelle à l’intérieur et à l’extérieur pour en renforcer la fortification.