Voyage dans le temps au Caire, à la jonction entre le passé et l'avenir

Découvrir le Caire, c'est comme effectuer un voyage dans le temps, au point où le faste du passé se mêle à la technologie sophistiquée de l'avenir.

En seulement 48 heures, vous pouvez avoir le sentiment de naviguer au fil des âges. Commencez votre journée par un petit déjeuner traditionnel composé de foul et de falafels, servi par l'une des nombreuses carrioles aux quatre coins de la ville, aux côtés d'une foule d'humbles Égyptiens partant au travail.

Depuis la célèbre place Tahrir, traversez le pont Qasr al-Nil pour atteindre la rive ouest du Nil et marchez jusqu'à la tour du Caire. Vous n'en avez que pour 5 minutes. En utilisant l'un des nombreux télescopes installés sur le balcon au dernier étage, vous bénéficierez d'un splendide panorama sur la ville, qui vous fera vous sentir proches des pyramides, de la citadelle, ainsi que du vieux Caire des peuples fatimides et mamelouks.

Le musée égyptien, reconnaissable par sa façade rose, vous entraînera dans une pérégrination sur plusieurs millénaires, jusqu'à l'époque où l'Égypte s'imposait en pays phare du monde antique. Surtout ne manquez pas de visiter les trésors du jeune roi doré Toutânkhamon ou les gigantesques monuments de ces ancêtres, le roi Amenemhat et sa reine bien-aimée.

Offrez-vous une promenade dans le dédale des rues du centre-ville, pour revivre l'épique trilogie du Caire de l'écrivain Mahfouz ou pour ressentir l'esprit du Caire que ces rues exhalent depuis des siècles. La nuit, observez la vue romantique du Nil, qui séduit l'œil et le cœur.

Petite sœur du Caire, Fostat ou la capitale des califes, est également la ville idéalement à cheval entre l'ancien et le nouveau. Quand vous descendez la rue Mar-Guirguis, suivez le parcours saint tracé par Jésus et la vierge Marie à la découverte des plus vieilles églises du monde comme San Sergios, camouflées dans le refuge sûr de l'ancienne Babylone d'Égypte. Vous pouvez aussi vous imprégner du sentiment de sérénité qui règne dans les plus anciennes mosquées d'Afrique bâties par Amr ibn al-As.

À l'intérieur des murs, dans l'ombre du bastion de la citadelle de Saladin, vos yeux s'arrêteront sur les glorieuses décorations de la grande mosquée Mohammed Ali, cadeau pour les yeux et pour l'âme.

De l'autre côté de la ville, vous entendrez résonner le nom al-Azhar. C'est là que vous trouverez la plus ancienne université du pays et l'entrée de la vieille ville des Fatimides, avec ses imposants remparts al-Fotouh et al-Nasr, toujours sur pied, de l'autre côté de la rue el-Moezz.

Après une balade dans le souk Khân el Khalili et un plat de fiteer à l'une des fameuses pizzérias et boulangeries orientales, vous serez fin prêt pour la dernière étape : l'achat d'une panoplie de cadeaux pour vos proches. Après quoi, vous pourrez vous détendre autour d'un café ou d'un thé vert aromatisé à la menthe au célèbre café El-Fishawi.

Un tel voyage dans le temps ne sera possible nulle part ailleurs que dans cette ville antique du Caire à l'esprit toujours jeune.